franklin nyamsi-15 ans-4-min

École Primaire - Franklin Nyamsi

Son parcours primaire : A Douala.

Franklin Nyamsi a été très bon élève en toutes les matières sauf en Mathématiques.

"Très tôt il m'est apparu que mon Monde est celui des lettres. J'ai toujours été un élève brillant et discipliné, et je salue chaleureusement tous les maîtres qui m'ont formé durant mon parcours scolaire et estudiantin."

Franklin Nyamsi wa Kamerun est entré au cours préparatoire à 3 ans et demi, grâce à son 1er maître d'école, (Mr François Niabo). > ci-contre Franklin Nyamsi wa Kamerun à l'âge de 15 ans <

 

"Je suis un enfant de l'école."

 

Son père avait pensé que sa curiosité a besoin de se satisfaire des voyages. il l'envoi passer 3 mois chez un de ses oncles, qui était directeur de la BIAO (Banque Internationale d'Afrique Occidentale) à Bafoussam dans l'Ouest Cameroun. C'est à cette occasion qu'il découvre l'Ouest Cameroun en 1984.

Il a à peu près 12 ans à cette époque. Il s'y éclate. "J'aime le froid de ce pays, l'alimentation avec les prunes, le maïs grillé, et j'aime les gens de là-bas.
Des gens entreprenant qui à partir de rien sont capables de beaucoup, de produire des richesses dans des conditions intellectuelle, matérielle et spirituelle."

"Voilà, de là vient mon amour du Cameroun, qui est dû aux voyage que mon père m'a instruit de faire."

 

Franklin Nyamsi wa Kamerun fait la totalité de son cycle secondaire (de la 6e à la 3e) au collège "COMINTE", un tout petit collège à Bépanda Omnisport,
qui est dans la rue qui passe devant l'ancien cinéma de Bépanda Omnisport et qui s’appelle encore actuellement le collège du Centre.

 

Franklin Nyamsi y a eu le bonheur d'y être élu le 1er rédacteur en chef du 1er Journal du collège. Par cette expérience, il a eu la tentation d'être journaliste.

"Le concept et la passion de l'approfondissement intellectuelle des choses m'ont intéressé dans ce métier".

Franklin Nyamsi pense que le journaliste est un historien de l'instant et en temps que tel, il doit sacrifier une part de la sophistication et de la complexité d'une part de la démarche intellectuelle. Pour communiquer avec le grand nombre, il lui appartient de diluer un peu de ce qui est compact.