franklin-nyamsi-debut-prof 3-min

Ma rencontre avec Guillaume Soro

Ma rencontre avec Guillaume Soro.

Je rencontre Guillaume Soro, en fin juillet 1995, à l'initiative de mon ami Paul Haon Ngomo, professeur
aujourd'hui des sciences politiques aux États-Unis. C'est extraordinaire, Guillaume soro est l'homme
qui à l'époque tire tout le campus d'Abidjan, et cet homme est recherché par la police Ivoirienne.

Il est réfugié à la CIE, compagnie d'électricité ivoirienne, dans une localité qui se trouve à quelques kilomètres du centre d'Abidjan.
Ainsi, tout syndicaliste camerounais est chargé de porter le repas à Guillaume Soro qui se cache dans cette cité.

Donc, je rencontre Guillaume Soro dans le cadre d'une rencontre de solidarité syndicale.

On ne fouillait pas les étudiants camerounais à Abidjan; La côte d'Ivoire est un pays d'une hospitalité remarquable.
Donc, nos camarades ivoiriens, pour nourrir les leaders qui se cachaient en période de répression faisaient recours.

Fort de mon expérience de syndicaliste à l'université de Yaoundé, nous étions très heureux de participer
à la lutte des étudiants ivoiriens. L’amitié se tisse là, et elle ne s'est jamais démentie.