franklin-nyamsi-biographie-min

En France : Années 2002 à 2003

"Je suis naturalisé français en 2002 (à la demande du Professeur Miklos Vetö) qui dirigeait le laboratoire de Poitiers à lequel j'avais été intégré, et du préfet de la ville de Poitiers, qui ont estimé que j'avais d'excellentes qualités universitaires".

J'obtiens l'Agrégation de Philosophie en 2003.
Je repasse d'ailleurs avant l'agrégation un autre DEA sur l'histoire de la philosophie.

Que pensez-vous d'un héritier du militantisme de l'UPC qui prends la nationalité française?

Que çà soit clair, l'UPC n'a jamais haï la France. Ceux qui savent l'histoire de l'UPC, savent que de nombreux français dignes ont accompagné la lutte pour l'indépendance réelle de ce pays.

Entre l'UPC et la France, le malentendu vient de ceux qui ne comprennent pas l'histoire.

Il y a en France une élite qui a manipulé  les conditions de l'accès à la souveraineté du Cameroun. C'est cette élite là que l'UPC a combattu, mais, l'UPC comptait en son sein de très longues dates, de très nombreux français, par exemple Gaston Donnat.