ahidjo 29 oct 1959-alcam-min

L’indépendance du Cameroun

Le Cameroun devient indépendant, prend le nom de République du Cameroun le 09 mai 1960. Amadou Ahidjo deviendra président du Cameroun français à l'indépendance en 1960.
Le pays  s'agrandit en 1961 de la partie sous administration britannique ;
(mais perd le Nord, rattaché au Nigeria).

 

Le Cameroun acquiert son autonomie interne par un décret le 16 Avril 1957, on peut alors créer un Gouvernement Camerounais.

Le premier Ministre est nommé par le Haut Commissaire qui lui-même est le Chef de l’Etat sous tutelle ; ce dernier est responsable de la défense, des relations avec la France et l’extérieur.

Le 10 Mai 1957 André Marie Mbida est investi par l’ALCAM comme premier Ministre du Cameroun et Monsieur Amadou Ahidjo Président de l’ALCAM, devient Vice Premier Ministre en Février 1958.

Le Haut Commissaire Ramadien entre en conflit avec le premier Ministre Mbida. Ce dernier à la suite d’une motion de censure de l’ALCAM votée le 13 Février, doit démissionner. Monsieur Ahidjo lui succède comme Premier Ministre.

 

Le 18 Février 1958, Amadou Ahidjo forme un nouveau Gouvernement, son programme demande une autonomie interne totale, la fixation de la date de l’indépendance et de la réunification des deux Cameroun, et enfin la coopération avec la France.

Ce programme est agrée par de nombreuses personnes y compris l’ALCAM qui va aller dans le même sens en demandant, le 12 Juin 1958, l’autonomie interne complète ou encore l’indépendance le 1er Janvier 1960 et la réunification.

Par l’ordonnance du 30 décembre 1958, le gouvernement Français accorde l’autonomie interne complète et ce sera ainsi la dernière étape de l’évolution des institutions avant la levée de la tutelle.

Désormais, le Cameroun n’est plus représenté par les assemblées Françaises, il a tout le pouvoir pour faire ses lois administratives, le pays rend justice, la nationalité camerounaise est reconnue par le plan international le 1er janvier 1960, l’indépendance du Cameroun est solennellement proclamée par Monsieur Amadou Ahidjo premier Ministre.

 

N.B : Lors de l’accession à l’autonomie interne, la citoyenneté Camerounaise :

 Le drapeau est choisi (Vert, rouge, jaune)  Une devise (paix-Travail-patrie)
   


Un hymne National (Ô Cameroun berceau de nos ancêtres).