LA RÉGION CÔTIÈRE CAMEROUNAISE

La ville de Douala, sur la rive gauche du fleuve wouri était divisé en deux quartiers :

Bell-town (la ville de Bell)
Akwa-town (la ville d’Akwa)

il y avait aussi des villages de :
Deïdo
Long Tom.

Sur la rive droite du fleuve :
le village Hiccory (l’actuel Bonabéri) avait pour chef un certain Preese Belle (Priso Bell).

Les Douala sont un groupe de la grande famille Bantou qui peuple l’Afrique centrale.

A l’origine, ils habitaient Pitti, sur la Dibamba. Ils seraient venus s’installer sur les bords du wouri en 1706.

Ils formaient un clan descendant d’un ancêtre appelé Mbédi ; ils n’avaient alors qu’un seul chef. Mais par la suite, le clan se divisa en deux familles : la famille Akwa et la famille Bell ; ce sont eux qui signeront les traités avec les européens.

Sur le plan religieux, les douala sont superstitieux. Ils s’adonnent au culte des « Miengu » ou génie du fleuve ; mais ils croient en l’existence d’un Dieu créateur appelé « Nyambe ».

------------------

Sur la rive droite, deux tribus ont joué un rôle analogue à celui des douala :
Les Bakweri
Les Isubu.

Les Bakweris seraient les descendants de Mbongo, qui est aussi l’ancêtre lointain des Douala ; ils se seraient établis dans la région côtière du mont Cameroun aux environ de 1750.

Quant aux Isubu, ils descendent d’Isuwula-Monanga, c’est à un de leurs chefs, Mbimbi-A-Mbela, qu’on doit le nom de la localité de Bimbia.