DEMAIN, UN AUTRE CAMEROUN

Notre vision pour le Cameroun de demain. Il ne suffit naturellement pas de proclamer : « Vive le Cameroun nouveau »;  Il faut dire comment on va le changer.

IL n'y a pas d'autre voie du succès pour ce pays. L’État de droit est notre seule cause juste,
et notre seule chance durable! Les démocrates et patriotes progressistes et républicains doivent
poursuivre la lutte pour l'avènement de cette solution consensuelle.

Voici les grandes lignes de mon Programme politique pour les 5 prochaines années.

Auparavant, quelques observations sur l’Etat du notre pays.
Le Cameroun dans lequel nous vivons est le pays de tous les dangers.
> Instabilité aux frontières
> Guerre en zone Anglophone.
 
il est aisé de constater que des murs séparent la population
> Le mur entre clan ethnico-tribal, linguistique, religieux, qu'au niveau des catégories socio-économiques
> Le mur entre les anglophones et les Francophones,
> Le mur entre les musulmans et les chrétiens,
> Le mur entre les riches et les pauvres, sans oublier
> Le mur entre l’armée et la population qu'elle est en temps normal censé servir.

Partout, nous assistons à une montée des tensions nationalismes et du protectionnisme
des haines, du repli sur soi.

La recherche de solutions aux problèmes internationaux par la négociation collective plutôt que par l’usage unilatéral de la force  est en panne : le Conseil de Sécurité des Nations Unies est souvent paralysé par l’usage que certains de ses membres permanents font la sourde oreille face aux appels des peuples en souffrance.

l’État de droit est affaiblie par le retrait américain de la scène internationale; et la justice pénale internationale est contestée.

Le fanatisme des intégrismes religieux (salafisme islamiste) ou fascistes (montée des extrêmes droites en Europe) nourrissent le terrorisme le plus barbare,  des lumières qui reste à construire.

Si l’on porte maintenant le regard sur le moyen-long terme, l’horizon ne s’éclaircit pas vraiment. D’immenses défis se dressent devant nous.