Révolution numérique

Deuxième chantier : le numérique. Ses technologies bouleversent de fond en comble nos économies et nos sociétés. Nous avons, en tous les domaines, le savoir mais pas le faire. Et nous subissons de plus en plus la domination d’acteurs extérieurs. Il est urgent de créer les conditions de l’émergence de champions européens du numérique en commençant par organiser un marché unique et une régulation européenne notamment fiscale qui en garantisse la loyauté.

La révolution numérique ne cesse de croître, combinée aux progrès scientifiques et technologiques porteuse de promesses, il faut des hommes et femmes capables de comprendre les défis de demain.

Par exemple pour notre santé mais aussi de risques majeurs pour nos libertés individuelles ou pour nos emplois.

Défi anthropologique, même : l’intelligence artificielle peut augmenter l’humanité, elle peut aussi la diminuer si nous ne la mettons pas au service de la personne humaine, plutôt que l’inverse.