Développement

L'industrialisation du Cameroun, un objectif prioritaire.

L’État ne devrait plus être le premier employeur au Cameroun, mais les secteurs (secondaire et tertiaire).

Commerce, les grands chantiers et projets de développement, construction d'infrastructures publiques, développement des transports écologiques, durables et non polluantes comme les lignes de Tramway, les voitures et transports en commun électriques, les activités financières et immobilières, activités de production de services (services aux entreprises et services aux particuliers, l'éducation, la santé et l'action sociale)...

Nous ferons appel aux entreprises européennes pour s’engager davantage en Afrique. Pour de la formation et l'investissement, afin de transformer les matières premières brut localement.

Avantage de co-développement car, cela créera de l'emploi pour notre jeunesse d'une part ; et représente un intérêt pour les multinationales d’être présente sur un marché en pleine expansion et de ne pas laisser le terrain à la seule main mise asiatique (avec la Chine), mais aussi Etats-Unis, la Turquie, et bien d’autres.

Permettez-moi de penser tout particulièrement aux entreprises françaises que je trouve frileuses alors que leur communauté de langue avec de nombreux pays leur donne un avantage compétitif.