douala_1881-1914_1-min

Habitants de la zone côtière de l'époque pré-coloniale

L’île de Fernando-Poo, au large de la côte camerounaise fut découverte en 1472 par un navigateur portugais du nom de Fernâo Do Poo. Des colons portugais venus de San Thomé l’occupèrent au début du XVIII ème siècle. La même année, ces Portugais depuis Malabo aperçoivent le Mont Cameroun. Voulant l’atteindre, ils pénètrent dans l’estuaire du Wouri qu'ils trouvent riche en crevettes. Ils appellent le Wouri « RIO DOS CAMAROES » ce qui signifie « rivière des crevettes ». Le Cameroun passant sous la dépendance espagnole, et Rio dos Camaroes devient « RIO DOS CAMARONES ». Cameroun vient de Camarones ; nom qui fut d’abord donné à la ville de Douala avant de désigner tout le pays à partir du 1er janvier 1901.

LA RÉGION CÔTIÈRE CAMEROUNAISE EST COMPOSÉE DE LA RIVE GAUCHE ET DROITE DU FLEUVE WOURI

>>> Sur la rive gauche du fleuve >>> Les "Douala" et les "Bakweri".

Dès l'année 1700, on y trouve établies plusieurs factoreries.

Les Douala sont un groupe de la grande famille Bantou qui peuple l’Afrique centrale.
A l’origine, ils habitaient Pitti, sur la Dibamba. Ils seraient venus s’installer sur les bords du wouri en 1706.

Ils formaient un clan descendant d’un ancêtre appelé Mbédi ; ils n’avaient alors qu’un seul chef. Mais par la suite,
le clan se divisa en deux familles : la famille Akwa et la famille Bell ; ce sont eux qui signeront les traités avec
les européens.

La ville de Douala, sur la rive gauche du fleuve wouri était divisé en deux quartiers :
> Bell-town (la ville de Bell) et
> Akwa-town (la ville d’Akwa);

Il y avait aussi des villages :
> Bonébéla (Deïdo)
> et Long Tom.

-----------------

>>> Sur la rive droite du fleuve, le village Hiccory (actuel Bonabéri) avait pour chef un certain Preese Belle (Priso Bell). Deux tribus ont joué un rôle analogue à celui des "Douala" : les "Bakweri" et les "Isubu".

> Les "Bakweris" seraient les descendants de Mbongo, qui est aussi l’ancêtre lointain des "Douala" ; ils se seraient établis dans la région côtière du mont Cameroun aux environ de 1750.

> Les "Isubu" descendent d’Isuwula-Monanga. On doit le nom de la localité de Bimbia à un de leurs chefs, Mbimbi-A-Mbela.

----------

Sur le plan religieux, les "Douala" sont superstitieux. Ils s’adonnent au culte des « Miengu » ou génie du fleuve ;
Pourtant, ils croient en l’existence d’un Dieu créateur appelé « Nyambe ».