Peuples de l'Adamaoua

La guerre sainte prêchée par Othman Dan Fodio fut entendue par les Chefs Peuls du Fombina (Région du Nord-Cameroun) ceux-ci demandèrent à Othman de leur donner l’étendard de la guerre sainte pour organiser le Pays : Othman choisit Adama en 1806.

Adama était le fils d’un lettré nommé Hassana, de la Famille des Bâ établie à Gourin, sur le Faro. Il fit de bonnes études au Bornou. Revenu au pays il fut appelé “Madibo” ce qui veut dire Docteur en sciences Islamiques, il était un mystique fervent.
Il fut le chef de Gourin, au Sud du Boudang. Lorsqu’il reçut de la main d’Othman l’étendard de la guerre sainte, Adama devient Emir c’est-à-dire, Chef militaire, Politique et Religieux des croyants. Ainsi il reçut la mission de mener la guerre sainte et les Chefs locaux devaient se soumettre à lui.

Adama se fixa à Yola : les Pays soumis à son influence épousèrent le nom d’Adamaoua.