• Description

La politique ne consiste pas à renoncer, parce qu'on suit quelqu'un qui qu'il soit, il faut continuer à penser.

On n'a pas besoin, de donner l'impression qu'on veille à aider mr Paul Biya à rester au pouvoir ; alors même qu'on a démontré l'avoir battu dans les urnes; et qu'on a démontré que c'est un président illégitime et qui méprise la loi.

L'opposition, la résistance n'a pas à se prévaloir d'avoir déjoué un coup d'Etat contre un régime illégitime ! Les camerounais patriotes des armées, gendarmerie, police du cameroun, ne sont pas obligé de continuer à cautionner les ordres criminelles du dictateur Paul Biya.

La démonstration faite par les avocats de Maurice Kamto à la cour constitutionnelle, prouve que ce régime est illégitime, cela veut dire qu'il peut subir à tout moment une forme de résistance en légitime défense, ce qui arrive naturellement à tous les régimes illégitimes. Ce n'est pas notre affaire !

Notre affaire c'est de nous battre pour obtenir la transition vers un Etat de droit, quelque soient les évènements, quelque soient ce que feront les patriotes des forces armées, police, gendarmerie du Cameroun. la grande question pour le peuple camerounais, c'est d'aller vers un Etat de droit, ce n'est pas de veiller à Paul Biya, mais de veiller à la restauration de toutes nos libertés et notre dignité et à la réalisation d'une prospérité à la hauteur du potentiel de ce pays.

Moi, Franklin nyamsi, je ne sauverais jamais le régime de Mr Biya de ses propres turpitudes, si j'en avait l'occasion. Alors si jamais ce régime était entrain de tomber, ce n'est pas notre problème. Notre problème à nous c'est de veiller à ce que les intérêts du peuple camerounais soient préservés.

Voulez-vous savoir la suite, (...) regardez la vidéo !

Conférence : Le Cameroun dans tous les Etats
Franklin Nyamsi wa Kamerun
Dimanche 9 décembre 2018