Quels problèmes techniques se posent à la résistance camerounaise?

  • Description

Analyse de la journée du 26 Janvier 2019. Par Pr. Franklin Nyamsi wa Kamerun.

Les images qui me sont parvenues m'indiquent que la résistance camerounaise a un sérieux problème technique à résoudre. Ce problème se pose au minimum à 3 niveaux:

1er problème technique à résourdre :
Il nous faut absolument arriver à opposer la loi du plus grand nombre (surpopulation) face à l'armée de Biya.
Il faut qu'on arrive à faire comprendre à l'armée de Biya que si elle s'amuse à tirer sur la foule, tous ceux qui tirent sur la foule seront lynchés.
Il faut que la soldatesque de Biya se retrouve face à une surpopulation qui lui interdit le réflexe de tirer.

2ème problème technique à résoudre :
La direction de la résistance, ne peux pas en permanence prendre le risque d'être éliminé, si elle ne s'est pas organisée pour être immédiatement remplacée.
Il faut que l'on se pose en permanence la question suivante: lors d'une marche, qu'est ce qui se passe quand il y en a un qui tombe ; et par conséquent qu'il y ait une chaîne de résistance bien organisée à l'échelon national qui se relaie en sorte qu'à aucun moment ils n'aient le sentiment que s'ils abattent quelques uns la lutte va être suspendue pour quelques heures. C'est un devoir de ne pas laisser ceux qui pensent la lutte être systématiquement exposés.

3ème problème technique à résoudre :
Les soldats qui obéissent au dictateur et qui tirent sur le peuple parce qu’ils sont seuls à avoir les armes.
C'est un problème sérieux à résoudre. L'élite d'une résistance doit à tout moment tirer la conclusion de la manière dont elle est assassinée.
Pour ceux qui ne l'ont pas encore compris; La nature du pouvoir de Biya est d'assassiner.

Conférence du Pr. Franklin Nyamsi wa Kamerun
Sur l'actualité camerounaise du 26 Janvier 2019.