A quel régime politique avons-nous affaire au Cameroun?

  • Description

C'est le B.A BA de la compréhension du problème national camerounais. C'est un régime issu du colonialisme. ce n'est pas un régime issu d'une lutte de libération menée par le peuple camerounais. De 1955-1971, au bas mot un demi million de camerounais sont massacrés dans le cadre de la guerre contre le mouvement indépendantiste du Cameroun.

Si l'élite qui avait gagné la guerre d'indépendance contre les colons était au pouvoir, le destin du Cameroun aurait été complètement différent car ils avaient un programme principalement mené par l'Union des populations du Cameroun de Ruben Um Nyobe, Félix Moumié, Ossende Afana, Ernest Ouandié.. jusqu'à Woungly Massaga.

Le régime dont nous avons affaire au Cameroun n'est pas un régime issu d'une lutte de libération contre les puissances coloniales. C'est plutôt un régime qui a été installé par les puissances coloniales qui avaient vaincus avec leurs supplétifs locaux, le mouvement de libération du peuple camerounais.

Entre 1955 - 1971, la puissance coloniale française a livrée une guerre sans merci contre l'UPC. Le 13 Septembre 1958, ils assassinent Son Excellence Ruben Um Nyobe le Mpodol (1er président de ce qui aurait été le Cameroun libre) assassiné par l'armée française à Mboumnyebel. En 1960 à Genève, les français (à travers leur service secret, Mr William Bechtel agent des services secret français est dépéché à Genève et empoisonnent Moumié) assassinent le Dr. Félix Moumié, celui qui succède à Um Nyobe. Dans le maquis de Djoum combattait le dr Castor Ossende Affana, il est exécuté en 1966 par l'armée coloniale française et ses supplétifs camerounais. Le 15 Janvier 1971 est exécuté sur ordre de Mr Ahmadou Ahidjo le Pr. Ernest Ouandié, le dernier grand chef combattant sur le sol camerounais du mouvement de libération du peuple camerounais.

Avant eux, d'autres grands combattants ont résisté face aux colonialismes allemands
Gouva li kegne
Martin Paul Samba
Edendé Bita
Rudolf Duala Manga Bell

De 1955-1971, au bas mot un demi million de camerounais sont massacrés dans le cadre de la guerre contre le mouvement indépendantiste du Cameroun.
 
Beaucoup de camerounais anonymes ont lutté au péril de leur vie pour finalement voir installé à la tête de leur pays ceux des camerounais qui ne voulaient pas de l'indépendance totale du Cameroun.

Extrait de la conférence du samedi 16 Mars 2019 sur
Les derniers soubresauts de la dictature camerounaise de Paul Biya.
Par le Professeur Franklin Nyamsi Wa Kamerun