Voici pourquoi je ne fête jamais la fête du 20 Mai au Cameroun

  • Description

Peuple camerounais savez-vous ce que vous fêtez le 20 Mai au Cameroun ?

Nous devons fêter l'union et non l'unité !

Pr. Franklin Nyamsi wa Kamerun
www.franklinyamsi.com

Voici pourquoi je ne fête jamais la fête du 20 Mai au Cameroun.

Depuis 1960, ceux qui dirigent le Cameroun le font par la force ; et non pas par le consensus ou par l'expression souveraine du peuple.

L'unité est l'emblême de l'escroquerie organisée par le Cameroun francophone contre le Cameroun anglophone.
La république fédrale garantit une égalité des droits dans la nouvelle république commune ; la république unitaire, fondée le 20 Mai 1972, consacre la domination de l'aile francophone sur l'aile anglophone.

cette unité n'est pas l'expression du choix des camerounais mais construite par des élites accompaagné par le colon français. La fête de l'unité est la fete de la force de la victoire militaire d'une minorité violente contre la majorité des camerounais?

C'est la fête de la victoire coloniale militaire contre les indépendantistes camerounais.
C'est la fête de la victoire coloniale militaire de l'Etat centraliste jacobin d'ahmadou Ahidjo soutenu par la France contre les camerounais anglophones.

C'est la fête de la victoire militaire permanente de Paul Biya contre le peuple camerounais, revendiquant ses libertés et le pluralisme.


C'est la fête des unités de commandement opérationnelles post-coloniale et néo-coloniales qui dirige le Cameroun. cette unité qu'on fête depuis 1972 est une escroquerie envers le Cameroun anglophone, car leurs droits ont été constamment spoliés depuis cette date. C'est la f^te du triomphe de l'armée coloniale française et de ses supplétifs camerounais contre les leaders de l'indépendance du Cameroun. Elle a été juste instaurée après l'exécution publique d'Ernest Ouandié le 15 Janvier 1971.

Avant la fête nationale du Cameroun était placé le 1er Janvier 1960 et dans certains cas placé le 1er octobre 1961 en souvenir de la réunification des 2 Cameroun.

C'est une fête dela parade de ceux qui ont vaincu, écrasé, massacré les authenthiques fils de la liberté au cameroun ; occasionnant de 700 milles à 1 Millions de morts notament dans les pays bassas et bamilékés. Voilà ce qu'ils fêtent tous les 20 Mai ; leur triomphe !.


L'unité est une conception forcé de rassemblement des personnes. C'est une tentative d'uniformisation. L'unité c'est la négation de la diversité. L'unité c'est la négation de la différence. C'est en realité l'unité du commandement opérationnel, c'est une unité forcée. L'unité est le symbole de la domination par la force.

Le bon modèle pour construire le champ politique c'est le concept d"UNION".

L'Unité est forcé, l'Union est libre

L'Union est le rassemblement dans le respect de la diversité ; C'est le rassemblement dans le respect de la liberté réciproque des personnes et des groupes.

L'Union se fait sur la base des contrats respectés par les parties ; c'est une relation dans laquelles la créativité, l'autonomie, la dignité, les valeurs de chacun est préservé, dans laquelles chaque partie respecte ses obligations envers l'autre. Les droits des uns sont les devoirs des autres et vis versa.

Nous devons aller vers un nouveau contrat socio-politique camerounais qui va permettre a tous les segments de la diversité politique camerounais de s'entendre et de respecter la parole qu'ils se seront donnés.

Pr. Franklin Nyamsi wa Kamerun
www.franklinyamsi.com